Actions de sauvegarde - Le PRAM

L'abandon généralisé des mares a motivé la mise en place d'un programme régional visant à agir sur ce patrimoine menacé. Le PRAM (programme régional d'actions en faveur des mares) a démarré en 2005.

 

Le réseau de mares d'Emagny / Moncley / Chevigney-sur-l'Ognon (Doubs)

Le réseau de mares d'Emagny, Moncley et Chevigney-sur-l'Ognon (25) est caractérisé par :
- Une densité importante de mares.
- Une utilisation partielle de celles-ci, d'où un état de conservation parfois assez mauvais (comblement naturel avancé, ombrage important...).
- Un contexte paysager dominé par des cultures, avec assez peu d'arbres, de bosquets isolé et de haies en milieu agricole, des voies de communication à trafic non négligeable, rendant difficiles les possibilités de déplacement pour les animaux terrestres.

Malgré cela, les mares représentent une biodiversité remarquable, avec quelques espèces rares et/ou protégées : Triton crêté et Grenouille agile pour les amphibiens, Agrion gracieux pour les libellules, Morène des grenouilles pour la végétation.

La grande majorité des mares situées en milieu ouvert sont assez proches de milieux forestiers, mais ces derniers sont parfois de taille très réduite.

[JPG] ReseauEmagny

Les principales actions proposées sur les mares dans le plan de gestion 2009-2013 sont :
-La pérennisation de l'utilisation des mares agricoles
-L'amélioration de cet usage (pose ou retauration de clôtures, pose de pompes),
-La recherche de nouveaux usages pour les mares abandonnées,
-Des travaux de restauration ou d'entretien : curage (3 mares), débroussaillage, coupes de ligneux (6mares)
-L'utilisation d'une mare à des fins pédagogiques,
-La création de 2 à 5 nouvelles mares, ainsi que la restauration d'une ancienne mare disparue.

Et pour l'environnement des mares :
-L'arrêt de la progression des surfaces cultivées,
-Le maintien des dernières prairies ainsi que des éléments arborés du paysage,
-Une gestion des forêts, des fossés et autres zones humides prenant en compte les invertébrés et amphibiens qui séjournent ou trnasitent dans ces milieux.

La sensibilisation des habitants est aussi prévue au travers de sorties ou d'autres moyens d'information (conférences, réunions publiques).

 

Télécharger le plan de gestion.

 

Voir les actions réalisées.