Actions de sauvegarde - Le PRAM

L'abandon généralisé des mares a motivé la mise en place d'un programme régional visant à agir sur ce patrimoine menacé. Le PRAM (programme régional d'actions en faveur des mares) a démarré en 2005.

 

Des réseaux de mares "pilotes"


Sur la base des données de l’inventaire régional, un traitement cartographique des informations a été effectué, permettant de faire ressortir les ensembles (ou réseaux) de plus de 5 mares situées à une distance de 500 mètres. 57 réseaux ont ainsi été mis en évidence.

Le même travail a été effectué avec des distances maximales de 1000 et 1500 mètres.

Une pré-sélection de ces réseaux de mare a suivi, sur la base des critères suivants :
- Représentation significative de chaque département
- Répartition des réseaux dans plusieurs unités naturelles de Franche-Comté
- Test de plusieurs distances maximales
- Respect d’une proportion globale 65 % de mares milieu ouvert / 35 % en milieu forestier

17 réseaux de mares ont ainsi été pré-sélectionnés pour une phase de diagnostic de terrain.
La présence de chaque mare du réseau a été vérifiée. Les éventuelles nouvelles mares ont été répertoriées et précisément localisées. Une fiche de diagnostic conçue à cet effet a été remplie pour chaque mare. Un inventaire des amphibiens a aussi été effectué. Un diagnostic de l’ensemble du réseau a enfin été établi (pour tenter d’évaluer les possibilités de communication entre les mares…).

Avec ces nouvelles informations, une méthode de sélection a été élaborée pour choisir parmi cette première sélection un nombre réduit de réseaux sur lesquels seront lancées des actions de protection.

6 réseaux totalisant environ 200 mares ont donc été finalement retenus :
- Réseau d'Emagny / Moncley / Chevigney sur l'Ognon (Doubs).
- Réseau de Liesle / Arc-et-Senans / Chissey-sur-Loue (Doubs / Jura).
- Réseau d'Abergement-le-Petit / Grozon / Abergement-le-Grand / Vadans (Jura).
- Réseau de Oigney et Semmadon (Haute-Saône).
- Réseau de Frotey-les-Lure / Moffans-et-Vacheresse (Haute-Saône).
- Réseau de Foussemagne / Frais (Territoire-de-Belfort).

[JPG] Carte_reseaux


Un partenariat se met en place sur le territoire de chaque réseau, avec :
- Les communes concernées.
- Les propriétaires et gestionnaires actuels des mares.
- Les propriétaires et gestionnaires des zones stratégiques pour les possibilités de communication entre les mares et les milieux périphériques.
L’objectif est de tout d'abord parvenir à un accord pour réaliser un plan de gestion écologique des mares sur l’ensemble du réseau. Le plan de gestion est un document planifiant les opérations à mener pour garantir la conservation des mares. Un programme est établi pour 5 ans, avec des travaux, des actions de partenariat et de sensibilisation locale.

La réalisation du plan de gestion nécessite des inventaires complémentaires et s’effectue dans un esprit de consensus entre les différentes personnes et structures concernées par la gestion de ces zones. Des propositions concrètes d’actions pour conserver à long terme les mares et leurs connexions sont faites et répertoriées dans un document écrit.

La mise en œuvre du plan de gestion (en cours) comprendra entre autres des travaux concrets d’entretien ou de restauration de mares. Elle passera également par des conventionnements avec propriétaires et gestionnaires pour assurer la pérennité des mares sur le long terme.