Actions de sauvegarde - Le PRAM

L'abandon généralisé des mares a motivé la mise en place d'un programme régional visant à agir sur ce patrimoine menacé. Le PRAM (programme régional d'actions en faveur des mares) a démarré en 2005.

 

Des mares en danger


Entre 30 et 40% des mares ont disparu depuis 1950 en France et leur nombre est dix fois moins élevé qu’au début du siècle dernier. De plus, l’immense majorité des mares restantes est abandonnée.

La principale cause de ce désintérêt de mares est la perte de leurs usages d’origine. Si leur intérêt pour la chasse est toujours d’actualité, il y a bien longtemps que l’on ne creuse plus le sol des forêts pour extraire des matériaux de construction (grès, argile…), que les bûcherons ne creusent plus de mares-puits, que l’on n'y trempe plus les saules pour la vannerie...

[JPG] MareAtterrie
La destinée rapide des mares forestières : le comblement par les importantes chutes de feuilles et de branches... (Foussemagne, Territoire de Belfort)

Peu à peu les mares ont été considérées comme des lieux improductifs. Elles ont donc souvent été abandonnées. Sans entretien, les mares se comblent progressivement et finissent par disparaître. Connues comme abandonnées, elles sont alors parfois utilisées comme décharge.

[JPG] MareDepots
Ces déchets (au fond) sont bien partis pour finir bientôt dans cette mare... (Emagny, Doubs)

Souvent, l’Homme a jugé les mares comme insalubres et a décidé de les faire disparaître en les asséchant ou en les remblayant.


Les mares sont aussi confrontées à d’autres menaces moins visibles mais très fortes, comme la pollution par les pesticides et dans une moindre mesure l’introduction d’espèces exotiques (Tortue de Floride...).